Tau franciscain   Clarisses de Senlis

Amies

Paris Ave Maria

Premier monastère

LE PREMIER MONASTÈRE
des Clarisses de Paris a été fondé en 1484 par Sœur Nicole Jeffroy. Elle avait reçu sa formation et fait profession au Monastère des Clarisses d’Anvers. Puis elle fonda le Monastère de Metz en 1481, qui donna naissance à toute une lignée de monastères : le groupe de l' "Ave Maria" (qui va suivre les constitutions de sainte Colette mais sans se reconnaître de la filiation colettine).
Elle vint à Paris en 1484, appelée par Anne de Beaujeu. Cette dernière lui fit don d'un Monastère (où Saint Louis avait installé des Béguines en 1258). Louis XI ayant donné ce même couvent à des Religieuses du Tiers-Ordre de la Pénitence en 1480, ces Religieuses intentèrent un procès aux Clarisses qui le perdirent …

Sainte Claire protégeant les Clarisses de l'Ave Maria.

 

... mais qui gagnèrent si bien leurs opposantes par la sainteté et l’austérité de leur vie, que les deux communautés se fondirent en une seule.
En 1485 elles obtinrent la permission de bâtir un petit Couvent pour 12 Pères Franciscains chargés de leur direction spirituelle (elles étaient 58).
Durant trois siècles elles se maintinrent fidèles et ferventes dans la capitale.

à gauche : emplacement du monastère, au fond "Les Grands Jésuites" : église St Paul et lycée Charlemagne.

 

Leur Monastère fut spolié à la Révolution et les religieuses dispersées ne purent jamais se regrouper. On mentionne sur une paroisse de Paris, le 20 Janvier 1818 l’enterrement de la Mère Abbesse du ci-devant Monastère (âgée de 85 ans).

Anciens documents

     Deux autres documents sur l'ancien monastère de l'AVE MARIA.

 

                         plan de Turgot 1734
. _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ . _ .

 

     restes de l'enceinte de Philippe Auguste
     qui était le mur ouest du monastère,
     se trouve sur le plan face au texte :"rue des jardins"