LogoT   Clarisses de Senlis

Amies

D'où vient cette coutume d'offrir des œufs à Sainte Claire ?

- Vous avez un essai de réponse sur la page "Beau temps" ;-)

Pourquoi il y a une croix en forme de T ?

- C'est un Tau, choisi par St François à la suite du concile du Latran qui invitait les Chrétiens à se "croiser" accepter sur eux la marque du Seigneur dont parle le prophète Ezéchiel. (En savoir plus...)

Pourquoi avez-vous une corde en guise de ceinture ?

- Au Moyen-Age, le vêtement du paysan pauvre est une tunique toute simple, toute droite, avec une ceinture en cuir ou en corde. La ceinture en cuir pouvait toutefois contenir des pièces de monnaie glissées dedans, la corde, non. Donc cela montrait l'absence d'argent sur soi.

Pourquoi ce vêtement ?

- Les moines (et moniales) en orient comme en occident dès le début portent un vêtement long, ample et noir. François, fils de riche drapier veut plus encore se distancier d'avec toute appartenance vestimentaire et il choisit le vêtement de travail des gens pour aller dans les champs, et sans surcoût de teinture. Une humble tunique enviée par personne, passe partout. Claire reprendra à son compte ce choix. La quasi-totalité des Clarisses a gardé cette tradition.

Cloîtrées, cela veut dire que vous ne sortez jamais ?

- On ne sort que pour un motif utile, raisonnable, manifeste et approuvé.
Exemple : faire nos courses, aller chez le médecin, aller visiter nos parents malades, aller voter, participer à des réunions de formation, plus tel ou tel événement ecclésial majeur.

Mais pourquoi ce choix ?

- Quand on veut quelque chose, il faut en prendre les moyens.  Pour creuser profond, il ne faut pas recommencer tous les matins un trou à côté du précédent, mais chaque jour continuer là où on a commencé et s'y tenir. Le chercheur au CNRS, idem, il ne change pas de sujet d'étude chaque mois ! Mais dans le mariage, c'est pareil ... Recommencer à zéro tous les trois ans donne l'impression agréable du neuf, mais c'est se priver d'une intensité que seule donne la durée. Ce que résume un vieux mot de la spiritualité : la persévérance.

Comment êtes vous en contact avec le monde "réel" ?

- D'abord en recevant ceux qui viennent nous confier des intentions de prière qui sont bien des "réalités" d'aujourd'hui, en restant en contact avec nos familles et nos amis, en gérant notre vie de tous les jours comme tout le monde. Mais surtout en découvrant dans son propre cœur cette même pâte unique d'humanité pécheresse et appelée à si grand : l'amour de Dieu.

Vous priez toute la journée ?

- J'espère qu'on a dans le cœur toute la journée la présence du Seigneur, ce dialogue tout simple (avec ou sans mot), cette présence qui nous accompagne pas à pas. Mais on ne passe pas toute la journée à "réciter des prières". Tu peux voir sur la page "horaire" qu'il y a un temps pour tout ... Un temps pour l'eucharistie, un temps pour l'office, un temps pour l'oraison, un temps pour le travail, un temps pour etc.

Comment Dieu vous a-t'il appelée ?

- "Jésus le regarda et l'aima", nous dit l'Évangile. Ce qui veut dire qu'il y a relation entre deux personnes : le Seigneur et celui qu'il appelle. Voilà ce qui est fondamental, une relation forte, incontestable, entre Lui et moi, avec un avant et un après. Ce sera aussi bien pour l'une un instant précis dans un temps de prière (seule ou dans la foule d'une procession), pour une autre la réflexion de quelqu'un complètement à son insu; concrètement, il y a autant de réponse que de personne, car chacun est unique.

Comment vous avez su que vous deviez être Clarisse ?

- L'Évangile a mille couleurs ... "Il y a de nombreuses demeures dans la maison du Père."
Les différents ordres ne sont que différentes facettes d'une même réponse à un même appel,
si bien que certains ont pu schématiser :
- la paix bénédictine
- la simplicité cistercienne
- le silence cartusien
- la pauvreté franciscaine
- l'étude dominicaine
- l'oraison carmélitaine
- la douceur visitandine
- le discernement ignacien
et la liste n'est pas exhausive.
Il va donc y avoir pour chacun(e) un temps de discernement pour découvrir ce qui nous habite, la "famille" dans laquelle nous serons "chez nous". Notre point commun : des hommes et des femmes habités d'un même désir, d'une même passion, d'une même joie.

 

UNE AUTRE QUESTION ?